Abonnez-vous à la newsletter
Inscription / désinscription
à la newsletter bimensuelle

Vous serez informés des derniers dossiers, focus techniques, actus et communiqués de presse
Prochainement
  • Le développement continu par Valeo d’une transmission à 2 rapports pour propulsion électrique
  • Pourquoi des compétitions automobile majeures conserveront le moteur à combustion ?

13/06/2024

ZF LIFETEC modifie le positionnement de l'airbag conducteur sur le volant pour une plus grande liberté de conception

 

Alfdorf / Penzing, Allemagne. Depuis l'introduction des airbags conducteur dans les années 1980, ceux-ci ont toujours occupé une place au centre du volant, dans son moyeu. Depuis, le volant est devenu plus qu'une interface entre le conducteur et la voiture permettant de conduire le véhicule, il est également devenu un élément de sécurité protégeant le conducteur en cas d'accident. Depuis une trentaine d’années, l'airbag conducteur fait partie de l’équipement standard de la plupart des voitures, contribuant à sauver des vies et à réduire les blessures. De plus, le volant est devenu le centre de commande des fonctions de divertissement et d'aide à la conduite. ZF LIFETEC a conçu une nouvelle génération de volant pour étendre les possibilités de conception des habitacles de demain.


L'airbag conducteur est actuellement déployé frontalement à partir du centre du volant. ZF LIFETEC ajoute désormais une solution supplémentaire pour les nouveaux designs d’habitacles. En cas d'accident, l'airbag conducteur se déploiera depuis la partie supérieure du volant vers le conducteur. Ce repositionnement de l’airbag dans le volant permet à la partie centrale du volant, y compris le moyeu, de bénéficier d’un design comprenant une surface plane et homogène, semblable à celle d'un smartphone. Les commandes tactiles pour les fonctions de divertissement et d'aide à la conduite seront intégrées derrière cette une surface. Ce design s'intègre parfaitement aux tableaux de bord digitaux des habitacles modernes. « Avec ce nouveau concept, nous offrons une liberté de conception pour les volants sans compromettre la sécurité », explique Harald Lutz, responsable du développement chez ZF LIFETEC.


Un langage de conception clair

La tendance à l’homogénéité du design, qui est devenue de plus en plus populaire ces dernières années, se retrouve également dans les habitacles des véhicules actuels. Les constructeurs éliminent de plus en plus les jointures et les interstices dans les habitacles. Cette tendance se reflète également dans les options innovantes d'éclairage et de dispositifs d’affichage, intégrées dans l’ensemble de l’habitacle. Et cette évolution se poursuivra également avec les futurs volants. Les variantes de conception homogène avec une plus grande intégration des fonctions IHM et de nouvelles surfaces, influenceront de manière significative l'apparence et la fonctionnalité des volants de demain.


La fonction détermine le design

Le design homogène offre de nombreuses possibilités, non seulement pour l'utilisation de nouveaux matériaux et de nouvelles formes, mais aussi en termes de fonctions. Les fonctions à la demande (champs librement configurables), les écrans tactiles ou un écran central sont désormais envisageables. Cependant, comme le volant est également un composant de sécurité dans le véhicule, l'ergonomie est primordiale. Des solutions hybrides peuvent également être mises en œuvre avec ce concept. Celles-ci comprennent, par exemple, la combinaison d'un commutateur rotatif alternatif et d’une surface tactile intégrée dans le volant, permettant ainsi au conducteur de manipuler le système en toute sécurité.

Ces fonctions peuvent également être combinées avec la détection des mains sur le volant, qui est un composant des volants actuels et futurs. Un capteur capacitif sous la surface en cuir reconnaît si le conducteur ne fait qu’effleurer le volant ou s’il le tient fermement. Cette technologie est un module supplémentaire pour le contrôle sécurisé du véhicule.

 

 

    Source : ZF LIFETEC



Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué