Abonnez-vous à la newsletter
Inscription / désinscription
à la newsletter bimensuelle

Vous serez informés des derniers dossiers, focus techniques, actus et communiqués de presse
Prochainement
  • Les différents systèmes d’injections d’hydrogène des moteurs thermiques

15/05/2024

Contrat stratégique de filière automobile 2024-2027 : TOLV salue l'introduction du rétrofit dans le contrat stratégique de filière

Lundi 6 mai, le contrat stratégique de filière a été signé entre les acteurs de l’automobile et l’Etat, laissant la part belle à l’essor de l’électrique en France. Quatre ans après la parution de l’arrêté autorisant son homologation, TOLV se réjouit de la reconnaissance du rétrofit comme l’une des solutions identifiées par le gouvernement français pour atteindre les objectifs de décarbonation, mais rappelle que l’on ne pourra y parvenir qu’au moyen de politiques publiques volontaristes.


Si les émissions de gaz à effet de serre ont diminué de 25 % en France entre 1990 et 2022 (selon l’opérateur Citepa), le secteur des transports est le seul à connaître une tendance inverse, +5 % sur la même période. La filière automobile, comme les autres filières des mobilités, est donc attendue au tournant. L’un des six grands axes du contrat, « Favoriser l’économie circulaire », met en avant le rétrofit comme l’une des solutions prioritaires à envisager pour la transition du parc automobile.

Depuis 2019, TOLV, leader français du rétrofit permet, en modifiant la motorisation des véhicules du thermique vers l’électrique, d'abaisser les coûts de transition, mais aussi de prolonger la vie des véhicules existants, évitant le remplacement par des véhicules neufs. Afin d’anticiper une demande qui ne cessera de croître dans les prochaines années, TOLV s’est engagé aux côtés de Renault en ouvrant une unité de rétrofit au sein de l’usine Re-Factory de Flins, permettant de convertir les véhicules à l’échelle industrielle.

« Après six années passées à promouvoir le rétrofit comme solution d’avenir, nous nous réjouissons de ce texte. Cependant, malgré une demande existante et une nécessité pour les entreprises et les collectivités de passer à l’électrique, les prévisions d’électrification du parc automobile, ambitieuses, ne sont pas satisfaites. Si le fait que le rétrofit soit mentionné explicitement démontre une volonté de l’inclure dans la lutte contre le dérèglement climatique, il aura besoin de politiques publiques volontaristes afin de le porter et de le pérenniser. Je pense notamment à des dispositifs d’incitation économique à l'adoption du rétrofit mais aussi et surtout à une réglementation moins contraignante », déclare Wadie Maaninou, co-fondateur et CEO de TOLV.

A objectifs ambitieux, mesures ambitieuses : l’éligibilité des véhicules au rétrofit devra être élargie. TOLV œuvre pour un assouplissement des homologations et des obligations techniques, ainsi qu’une harmonisation des règlementations à l’échelle européenne. Celle-ci est nécessaire afin de conserver une cohérence régionale qui puisse se superposer à l’axe de souveraineté française établi par le contrat stratégique de filière. Alors que les impératifs de transition se font toujours plus pressants, le rétrofit permet d’y répondre efficacement et la France a un rôle à jouer.


    Source : TOLV


Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué