Abonnez-vous à la newsletter
Inscription / désinscription
à la newsletter bimensuelle

Vous serez informés des derniers dossiers, focus techniques, actus et communiqués de presse
Prochainement
  • Gestion thermique des véhicules électriques
  • La nouvelle architecture de GMP électrique des poids lourds routiers
  • Les moteurs électriques à flux axial
  • Les réducteurs des moteurs électriques 


Airbag anti-glissement

Cet airbag améliore la fonction anti-sousmarinage. Il se déploie en deux phases :
  • Le générateur gonfle l'airbag métallique qui vient relever le rebord avant.
  • L'airbag se déforme pour épouser la forme des cuisses. La pression dans l'airbag est maintenue constante au cours du choc grâce au déchirement contrôlé de l'évent situé sous le module. Il évite le déplacement et la rotation du bassin.

L'airbag anti-glissement est constitué de deux tôles d'acier d'environ 0,3 mm d'épaisseur, soudées entre elles, et formant un volume de 5 litres en position déployée. Il remplace la tôle passive du système anti-sousmarinage. Breveté par la société suédoise Autoliv, il a été introduit en première mondiale sur la Renault Megane Coupé en 2002.

Voir Evolution de la sécurité passive Renault.

Anglais : anti-submarining airbag.