Abonnez-vous à la newsletter
Inscription / désinscription
à la newsletter bimensuelle

Vous serez informés des derniers dossiers, focus techniques, actus et communiqués de presse
Prochainement
  • Bancs d’essais spécifiques et uniques du Cetim
  • Le moteur électrique à rotor bobiné excite des industriels automobile
  • Nouveaux moteurs électriques dédiés aux véhicules haut de gamme Audi et Porsche


Aquaplaning

L'aquaplanage est une perte d'adhérence due à la formation d'une pellicule d'eau entre le pneu et la route. Il peut se présenter sous 2 formes : le viscoplanage et l'hydroplanage.
  • Le viscoplanage est une perte d'adhérence du pneumatique, due à un film d'eau de faible épaisseur entre la bande de roulement et la route.
  • L'hydroplanage est une perte d'adhérence du pneumatique due à une couche d'eau entre la bande de roulement et la route. Cette couche, qui se forme progressivement, est due à une vitesse trop élevée par rapport aux possibilités d'évacuation de l'eau du pneumatique.
NB : Aquaplaning est le nom le plus couramment employé mais "aquaplanage" est le mot retenu par la langue française.

Anglais : hydroplaning, aquaplaning.


Surface de contact
entre le pneumatique et la route
à 31 km/h
- Michelin -

Surface de contact
entre le pneumatique et la route
à 91 km/h
- Michelin -