Abonnez-vous à la newsletter
Inscription / désinscription
à la newsletter bimensuelle

Vous serez informés des derniers dossiers, focus techniques, actus et communiqués de presse
Prochainement
  • Bancs d’essais spécifiques et uniques du Cetim
  • Le moteur électrique à rotor bobiné excite des industriels automobile
  • Nouveaux moteurs électriques dédiés aux véhicules haut de gamme Audi et Porsche

21 septembre 2015

ContiTech : une courroie synchrone dentée sur les deux faces

Une courroie synchrone plus légère que les engrenages ou les chaînes • Fonctionne aussi dans l’huile • Permet un positionnement flexible de l'arbre d'équilibrage

ContiTech Power Transmission Group a développé une nouvelle courroie synchrone à double denture pour l'entraînement des arbres d'équilibrage. Les dents à l'arrière de la courroie, qui peut fonctionner aussi dans l’huile, transmettent le sens de rotation inverse du vilebrequin à l'arbre d'équilibrage. La courroie est plus légère et moins bruyante que les engrenages ou les chaînes et offre plus de souplesse pour le positionnement des arbres d'équilibrage dans le moteur.

Ces derniers assurent un fonctionnement plus silencieux et augmentent le confort de conduite, en particulier dans les moteurs modernes à trois et quatre cylindres. La nouvelle courroie synchrone à double denture ContiTech ouvre de nouvelles possibilités d'agencement aux concepteurs de moteurs de l'industrie automobile : « Par rapport aux engrenages, la courroie permet un espacement nettement plus grand entre l'arbre d’équilibrage et le vilebrequin. En même temps, la courroie réduit les émissions de CO2 car elle engendre moins de frottement qu'une chaîne », indique Ralf Berger, responsable grands comptes et ingénierie d'application première monte automobile au sein de ContiTech Power Transmission Group. Autres avantages : la courroie étant plus légère que les engrenages, elle participe à une réduction de la consommation de carburant, préoccupation chère au constructeur. Comparée aux chaînes, elle garantit également un meilleur confort de conduite car son fonctionnement est plus silencieux.

Version avancée de la courroie synchrone en bain d'huile, la courroie synchrone double denture fonctionne comme la chaîne en bain d'huile. Pour parvenir à ce résultat, ContiTech a adapté l'élastomère, le tissu et le câblé au nouvel environnement. La courroie est composée d'un tissu polyamide et aramide doté d'un revêtement en Duralon contenant du Téflon, ainsi que de la fibre de verre K et d'un mélange d’élastomères extrêmement durable constitué d'ACN-HNBR (caoutchouc nitrile hydrogéné) pour une meilleure stabilité de la longueur. Ce mélange spécial de matériaux empêche que la courroie ne soit endommagée par des impuretés se trouvant dans l'huile.

ContiTech a développé un processus de fabrication spécifique pour la production de la courroie synchrone à double denture et des outils ciblés permettant d'appliquer aussi précisément que possible le profil au dos de la courroie. La courroie convient à toutes les transmissions à contre-rotation et peut résister à des températures comprises entre -40 °C et +150 °C. Elle résiste à l'usure et est conçue pour durer aussi longtemps que le moteur.


  Source : ContiTech






Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué