27/02/2024

Le Groupe Emitech inaugure un nouveau centre d'essais pour batteries électriques et piles à combustible

Environne’Tech, filiale du Groupe Emitech vient d’inaugurer un nouveau centre d’essais le jeudi 28 septembre sur son site de Bourgoin-Jallieu. Nommé BJ “zéro”, pour zéro émission de gaz à effet de serre, cette extension est un laboratoire qui teste les batteries, ainsi que les piles à combustible (hydrogène) avant leur commercialisation dans les véhicules électriques et à hydrogène.
 

Fidèle à son engagement de longue date en matière de mobilité verte, le Groupe Emitech est reconnu pour ses essais exhaustifs sur les batteries des véhicules, allant du BMS, le cœur électronique, aux cellules, modules et packs. Son expertise s’étend aux interprétations des résultats et analyses post-essais.

Pour BJ “zéro”, il s’agit de renforcer les capacités d’Emitech à vérifier les résistances aux vibrations, aux conditions climatiques et de refroidissement, le comportement de ces batteries aux cycles de charges/décharges. D’autres centres du Groupe se chargent de mettre en œuvre des essais de compatibilité électromagnétique (CEM) pour les interférences, ainsi que des tests abusifs électriques, mécaniques et thermiques pour vérifier le comportement de batterie à l’occasion d’un court-circuit, de déformation ou perforation de son enveloppe, de sa résistance au feu…


Un savoir-faire unique et complémentaire pour la qualification de piles à combustible

Concernant les piles à combustible dont la fonction est de produire de l’électricité en utilisant l’hydrogène stocké dans des réservoirs, les activités d’Emitech se concentrent autour de la filière hydrogène en Rhône-Alpes avec ses centres de Bourgoin-Jallieu pour les essais climatiques et vibratoires, Chassieu pour la CEM et Saint-Chamond pour les tests feux et hydrauliques des réservoirs.

La contribution d’Emitech à la mise au point et à la qualification des piles à combustible s’appuie sur 3 savoir-faire uniques et complémentaires : la maîtrise des essais, la conception de bancs et systèmes de pilotage, l’expertise en ingénierie.
Un exemple concret est la mise en œuvre des essais climatiques sur une pile à combustible. Au-delà du moyen d’essais lui-même, les équipes du Groupe ont contribué à l’élaboration des servitudes nécessaires au bon fonctionnement de cette pile à combustible et des systèmes de pilotage en temps réel des informations fonctionnelles de la pile mais ont aussi sécurisé le dispositif d’essais en monitorant au plus près la teneur en hydrogène pour éviter tout risque ATEX.


Des investissements stratégiques majeurs dans les mobilités durables

Cet investissement de 3M€ renforce la capacité des différents centres du Groupe sur ce marché spécifique et prépare également la transition vers l’avion décarboné dans les années à venir.

Le secteur du transport représente 50 % du chiffre d’affaires du Groupe Emitech qui devrait s’élever à 70M€ en 2023. Ses autres investissements récents pour ce secteur concernent une très grande cage de Faraday, la plus grande existante en France avec ses 27m x 18m x 10,5m, dédiée principalement à l’homologation de véhicules et le développement d’un banc d’essai moteur spécifique aux motorisations à combustion alimenté en hydrogène ou en ammoniac soulevant énormément d’intérêt pour le transport fluvial, maritime ou ferroviaire.
 
 
    Source : Groupe Emitech


Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué